Mes recettes de maquillage - Luce Amyot
Luce Amyot

Mes seules limites, c’est moi qui les fixe. Le changement terrifie tout le monde, mais pas moi, il me stimule. Enfant dyslexique, ma mère a rejeté ce diagnostic et m’a appris à foncer et à m’épanouir pleinement. Pour moi, la vie est faite de challenge et de plaisirs, et de partage. Ce blog est un nouveau défi que je suis prête à relever !

Mes recettes de maquillage

Mes recettes de maquillage - Luce Amyot

J’avais une soirée avec quelques amis. Je m’étais longuement préparée pour cette soirée particulière, car je n’avais pu sortir tard le soir depuis deux mois entiers, presque trois, en réalité. J’avais pris un peu de temps pour moi, tout l’après-midi. J’étais resté dans mon appartement à me préparer des masques pour la peau et le corps. J’ai quelques recettes naturelles que j’utilise depuis longtemps, et qui me font une peau douce comme un bébé. Je commence mon rituel de beauté par un bain où je mets à infuser quelques pétales de roses, de la lavande et du thym. Le premier ingrédient améliore la cicatrisation de la peau, le deuxième détend et assainit, le troisième augmente mon immunité naturelle. Après m’être rincée, quand ma peau est encore mouillée, j’applique une huile riche, du germe de blé, de l’avocat, de la rose musquée, au choix.

Pour mes pieds, je les sèche bien et je commence ma pédicure après un masque d’argile et d’eau florale d’hamamélis que je pose une vingtaine de minutes. Je mets ensuite de la crème au calendula et je les masse soigneusement, surtout autour des ongles. J’hydrate mes jambes avec un spray d’eau de menthe en été pour qu’elles soient plus légères. J’ai de jolies jambes depuis que j’ai eu un soin de mes varices. Pendant tout ce temps, le masque à base d’œufs et d’huile que j’ai posé sur ma chevelure agi. Je n’ai plus qu’à le rincer et à me sécher les cheveux. Je termine par un masque hydratant pour le visage à base de crème fraîche et d’une infusion de roses. J’opte, en général, pour un maquillage léger, de jour comme de nuit.

Je pose une ombre à paupières grise, noire ou brune. Pour la soirée où je devais aller, je pris un marron châtaigne que j’étalai avec légèreté sur le bord extérieur de mes yeux puis je mis un fard doré. Un trait de khôl, pas trop forcé, sur ma paupière inférieure et je passais au blush pour les joues. J’ai une peau claire et je les préfère d’une teinte rose, légèrement nacrée. Un rouge à lèvres couleur framboise, légèrement atténué avec un mouchoir en papier que j’appliquais sur mes lèvres, ce qui me permit de le fixer, et mon maquillage fut terminé. J’étais prête à sortir, ma robe noire fourreau et mes bottes hautes en cuir de la même couleur achevèrent ma tenue.